lundi , 9 décembre 2019

Combattre l’exode rural avec une agriculture à petite échelle

Dans la région de L’Érable, on invite les gens à bâtir leur maison en pleine zone verte, à condition qu’ils présentent un projet d’agriculture à temps partiel. C’est une toute nouvelle façon de concevoir la protection du territoire agricole.

La Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles a eu 40 ans en 2018. Normalement, elle interdit de construire une maison en zone classée « verte » sauf pour l’exploitation d’une entreprise agricole ou forestière à temps plein.

Il y a beaucoup d’exceptions, bien sûr, mais elles sont négociées au cas par cas, directement avec l’organisme chargé de l’application de la loi, la Commission de protection du territoire agricole du Québec. Dans certains cas, la Commission négocie aussi des accommodements particuliers avec les MRC ou les municipalités. C’est ce qu’on appelle les « demandes à portée collective ».

LIRE LE TEXTE ORIGINAL

Déjeuner des chefs

Voir aussi

PurCann Pharma : nouveau leader mondial en extraction et purification de molécules d’intérêts issues du cannabis et chanvre [VIDEO]

Au cours des 25 dernières années, la firme SiliCycle a développé, fabriqué et commercialisé des …