Départ forcé de l’agronome Louis Robert: la poussière tarde toujours à retomber

Le président des Producteurs de grains du Québec (PGQ), Christian Overbeek, a la ferme intention de rester sur son quant-à-soi dans la foulée d’un congédiement hautement médiatisé au sein de la fonction publique. L’agronome Louis Robert s’est récemment fait montrer la porte après avoir transmis à un journaliste un document confidentiel dans lequel il était question d’une situation de crise au sein du Centre de recherche sur les grains (CÉROM). Dans cette note ministérielle, il était notamment possible de lire que des chercheurs avaient fait l’objet de tentatives d’intimidation et d’ingérence dans l’exercice de leurs fonctions. Dans le cadre d’une entrevue téléphonique exclusive avec La Presse canadienne, M. Overbeek, qui est également à la tête du conseil d’administration du CÉROM, est d’abord brièvement revenu sur le limogeage de M. Robert.
Déjeuner des chefs

Voir aussi

PurCann Pharma : nouveau leader mondial en extraction et purification de molécules d’intérêts issues du cannabis et chanvre [VIDEO]

Au cours des 25 dernières années, la firme SiliCycle a développé, fabriqué et commercialisé des …