vendredi , 19 avril 2019

Bombardier lance son avion d’affaires Global 7500

Bombardier a dissipé les craintes selon lesquelles les tensions entre Ottawa et la Chine et l’Arabie saoudite représentent une menace pour les ventes d’avions d’affaires, sur lesquelles le constructeur québécois d’avions et de trains mise dans sa relance financière. Les relations entre le gouvernement fédéral et Pékin sont particulièrement tendues depuis que les autorités canadiennes ont arrêté Meng Wanzhou, la haute dirigeante du géant des télécommunications Huawei, à Vancouver, le 1er décembre. Trois Canadiens ont depuis été mis en détention en Chine en moins d’une semaine.

Lire le texte original

Déjeuner des chefs

Voir aussi

Tricentris et RV² Technologies (Groupe SiliCycle): une entente de 100 millions $ pour le recyclage du verre au Québec

LACHUTE  – RV² Technologies, une filiale du Groupe SiliCycle, et Tricentris, deux leaders de leur domaine …