mardi , 10 décembre 2019

Hydro-Québec: un sous-marin robotisé pour inspecter les barrages

SAINT-ANDRÉ-D’ARGENTEUIL – Il y a près de 70 ans, les scaphandriers d’Hydro-Québec risquaient leur vie dans les eaux glaciales pour inspecter les barrages. Signe que les temps changent, c’est désormais un sous-marin qui s’en charge.

Il faisait -20 degrés Celcius lors du passage de TVA Nouvelles à la centrale de Carillon sur la rivière des Outaouais, à Saint-André-d’Argenteuil, dans les Laurentides. Malgré tout, l’équipe d’opérateurs devait procéder à une inspection. Pour ce faire, elle a fait appel au robot subaquatique Super Mohawk, qui vaut de l’or pour la société d’État.

«On a quatre caméras de montées sur le robot. On en a deux latérales qui donnent une ouverture de 180 degrés. Donc, on voit vraiment ce qui peut arriver de chaque côté du robot. On a une caméra haute définition», a expliqué André Viel, technicien en génie civil et scaphandrier.

lire le texte original

Déjeuner des chefs

Voir aussi

PurCann Pharma : nouveau leader mondial en extraction et purification de molécules d’intérêts issues du cannabis et chanvre [VIDEO]

Au cours des 25 dernières années, la firme SiliCycle a développé, fabriqué et commercialisé des …