lundi , 9 décembre 2019

SNC-Lavalin : Fitzgibbon aimerait un accord de réparation

Le ministre de l’Économie du Québec Pierre Fitzgibbon refuse de dire si la firme d’ingénierie montréalaise SNC-Lavalin doit être épargnée de toute éventuelle accusation criminelle par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), même s’il plaide en faveur d’un accord de réparation au fédéral. «Moi, j’ai dit personnellement que j’aimerais voir un accord de réparation, comme on voit dans le reste du monde», a dit le ministre Fitzgibbon, lorsqu’appelé à commenter la situation au niveau fédéral. Le gouvernement Legault a-t-il l’intention de faire des pressions politiques sur le DPCP pour qu’il ne dépose pas d’accusations contre l’entreprise québécoise?

LIRE LE TEXTE ORIGINAL

Déjeuner des chefs

Voir aussi

PurCann Pharma : nouveau leader mondial en extraction et purification de molécules d’intérêts issues du cannabis et chanvre [VIDEO]

Au cours des 25 dernières années, la firme SiliCycle a développé, fabriqué et commercialisé des …