samedi , 7 décembre 2019

Les libéraux couchent avec Amazon

Les multinationales du secteur numérique vivent la belle vie à Ottawa.

Vous vous souvenez sans doute de cette burlesque affaire Netflix, qui avait mené la ministre Mélanie Joly à être rétrogradée au sein du gouvernement Trudeau? Cette dernière avait alors refusé d’exiger à Netflix de payer dûment la TPS sous prétexte qu’elle présentait « une politique culturelle, pas une politique fiscale », comme si la fiscalité était une donnée insignifiante.

Le nouvel Accord États-Unis-Mexique-Canada, en attente de ratification, ouvre encore plus la voie aux mastodontes américains du web. Avec ce traité, toute marchandise de 150 $ et moins pourra passer la frontière canadienne sans être tarifée. Pire encore, celles qui valent moins de 40 $ seront exemptées de TPS et de TVQ. Il est très clair que nos fournisseurs locaux ne parviendront jamais à concurrencer les produits d’Amazon.

Lire le texte original

Déjeuner des chefs

Voir aussi

L’autodétermination, ce bien précieux

On le sait, le Québec perd le contrôle de ses leviers. Entre les fuites de …