samedi , 7 décembre 2019

Téo Taxi : un scandale d’État?

Une des nouvelles de la semaine était celle de la faillite de Téo Taxi. Le concepteur de cette entreprise si prometteuse née en 2014, Alexandre Taillefer, a tenté de faire oublier la nouvelle en faisant une tournée médiatique d’excuses. 

Les Québécois pourraient être portés à lui pardonner : il a erré, il a fait acte de contrition, passons à un autre appel. Espérons que non. Il y a beaucoup de zones d’ombre dans ce dossier, et trop de questions restent sans réponse.  Le gouvernement du Québec a offert subventions, exemptions et particularités à Téo Taxi. Par la suite, Alexandre Taillefer est parvenu à mettre la main sur la quasi majorité du marché du taxi montréalais, réussissant même à le transformer à son avantage. Le gouvernement du Québec a, de fait, offert subventions, exemptions et particularités à Téo Taxi.

LIRE LE TEXTE ORIGINAL

Déjeuner des chefs

Voir aussi

L’autodétermination, ce bien précieux

On le sait, le Québec perd le contrôle de ses leviers. Entre les fuites de …