Producteurs de lait: le Québec veut sa juste part des compensations d’Ottawa

Le nouveau ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, André Lamontagne, compte s’assurer que les producteurs de lait de la province obtiennent leur juste part des compensations d’Ottawa. M. Lamontagne a brisé la glace, mercredi, en prononçant son premier discours devant les membres de l’Union des producteurs agricoles, réunis en congrès à Québec.

Accord Canada-É.-U.-Mexique

D’entrée de jeu, il a voulu se montrer rassurant par rapport aux impacts de l’Accord États-Unis–Mexique–Canada. Dès sa nomination, M. Lamontagne s’est entretenu avec son homologue fédéral pour que le Québec ait «une présence importante» dans les groupes de travail qui se réuniront dès la semaine prochaine. «Les compensations que nos producteurs vont établir doivent servir de base et être au cœur des groupes de travail», a-t-il affirmé.

Lire l’article original

 

Déjeuner des chefs

Voir aussi

Davie: des retombées de près d’un milliard $

Le gouvernement fédéral a l’intention d’octroyer un contrat à la Davie pour la construction de …