lundi , 23 septembre 2019

La Stratégie navale du fédéral s’achemine vers un «désastre», dit la Davie

La Stratégie de construction navale du gouvernement fédéral, un projet de plusieurs dizaines de milliards de dollars, s’achemine vers un « désastre ». C’est le constat de la Davie, le plus grand chantier naval au Canada, qui a prévu vendredi des dépassements de coûts et d’échéanciers chez ses concurrents.

La Davie exige depuis des années d’être incluse dans la Stratégie navale fédérale, mais seules ses deux rivales, Irving Shipyards, à Halifax, en Nouvelle-Écosse, et Seaspan Victoria Shipyards, à Victoria, en Colombie-Britannique, en font partie. Les contrats pleuvent sur ces deux chantiers qui sont débordés, alors que la Davie, basée à Lévis, emploie seulement 200 travailleurs sur les 1400 qu’elle a déjà eus en effectifs il y a quelques années à peine.

Lire le texte original

Déjeuner des chefs

Voir aussi

Nouveau navire Vacancier : Conférence de presse à l’Assemblée nationale du Québec [vidéo]

Une nouvelle coalition émerge à l’approche de la décision du ministre québécois des Transports, François …