samedi , 14 décembre 2019

Le manque de foin fait toujours souffrir les éleveurs du Bas-Saint-Laurent

L’année dernière a été pénible pour les éleveurs du Bas-Saint-Laurent. Même en ce début janvier, les producteurs subissent encore les contrecoups de la sécheresse estivale alors que le foin se fait de plus en plus rare.

«Je dirais que c’est extrêmement difficile, il n’y a plus de foin disponible dans la région. Il y en a plus loin, en Montérégie ou encore au Nouveau-Brunswick. », a lancé le copropriétaire de la Ferme Pichel inc., Francois Pigeon.

L’été chaud et sec qu’a connu le Québec l’année dernière a engendré des récoltes de foin médiocres. À tel point que les producteurs assurés ont reçu de la Financière agricole du Québec, les sommes les plus importantes des dernières années en avance. À ce jour, près de 48 millions de dollars ont été versés dans le cadre de la protection foin au Québec.

Lire l’article original

Déjeuner des chefs

Voir aussi

PurCann Pharma : nouveau leader mondial en extraction et purification de molécules d’intérêts issues du cannabis et chanvre [VIDEO]

Au cours des 25 dernières années, la firme SiliCycle a développé, fabriqué et commercialisé des …