mercredi , 19 juin 2019

Mot du Président

Les chefs d’entreprises, notre richesse nationale

Jadis, on nous considérait comme des porteurs d’eau qui n’auraient jamais pu aspirer à l’entrepreneuriat. L’argent et les capitaux étaient réservés aux autres. Pourtant, en quelques décennies, notre rattrapage a été si spectaculaire que nous sommes devenus l’une des terres les plus dynamiques en Amérique du Nord.

Pendant une bonne partie de la seconde moitié du XXe siècle, c’est l’État qui a été le principal levier de notre développement. Celui-ci a permis à la nouvelle classe moyenne québécoise de prendre sa place sur un marché du travail qui se transformait très rapidement, en contexte de naissance de la société de consommation. Peu à peu, nous avons aussi bâti un secteur privé important et imposant, celui que nous surnommions « Québec Inc. ». Aujourd’hui, témoignant de notre indéniable esprit entrepreneurial, c’est la PME qui domine l’économie québécoise. On ne compte plus le nombre de nos fleurons qui rayonnent dans le monde entier, et la quantité de domaines dans lesquels nous sommes reconnus pour la qualité de nos réalisations.

Nous vivons cependant aujourd’hui à une ère de nouveaux défis. La mondialisation, l’ouverture des marchés, la montée d’un secteur financier parfois mal contrôlé et la circulation des capitaux à un rythme effréné et inusité sont à l’origine de grands bouleversements, tant chez nous qu’à l’international. Il est devenu de plus en plus ardu, pour les États, de penser l’économie à travers des frontières bien définies. Ces dernières années, au Québec, nous avons tristement pu assister à une véritable hémorragie de nos sièges sociaux.

Si l’ouverture des marchés a permis à plusieurs de nos entreprises de trouver de nouveaux débouchés pour leurs produits, elle a aussi imposé une pression nouvelle sur elles. L’interdépendance peut avoir des effets pervers si nous ne sommes plus autosuffisants. Car notre autonomie, individuelle ou collective, est d’abord une question de fierté.

Devant ce constat, il m’apparait prioritaire de prendre tous les moyens disponibles pour protéger et renforcer la contribution inestimable des chefs d’entreprises québécois à l’émergence du Québec moderne car ils sont une composante essentielle de notre richesse nationale.

Pierre Drapeau

Profil LinkedIn

Déjeuner des chefs